L’observatoire des politiques économiques en Europe

La gestion européenne de la crise

N° 19 - Hiver 2008

Gilbert Koenig


[1Pour une étude détaillée de ces deux crises, voir parmi d’autres : Hautcoeur (2001), « La crise de 1929 et ses enseignements », dans Gravereau et Trauman (eds.), Crises financières, Economica, pp. 153-171 ; Dourille-Feer et Lacu (2003), « La crise japonaise, ou comment un pays riche s’enlise dans la déflation », dans L’Economie Mondiale 2003, CEPII, pp. 76-90.

[2Ceci est particulièrement vrai aux Etats-Unis, où les banques prêtent plus aux ménages en contrepartie de la hausse de valeur de leurs logements (home equity).

[3Voir par exemple le site de Europe2020 (http://www.europe2020.org) ou celui de Nouriel Roubini (http://www.rgemonitor.com).

[4Fisher, I. (1933), “The Debt-deflation Theory of Great Depressions”, Econometrica, Vol 1, pp. 337-57.

[5Pour une critique sévère de ce régime, voir Joseph Stiglitz (2008), « L’échec du ciblage d’inflation », Idées et Débats, 26/05/08, les Echos.

[6Voir Dai (2007), “A two-pillar strategy to keep inflation expectations at bay : A basic theoretical framework” ; Working Paper du BETA n°2007-20

Gilbert Koenig : Université de Strasbourg (BETA)