Transparence, responsabilité et légitimité de la Banque Centrale Européenne

Giuseppe Diana, Cour des comptes européenne.

Dans cet article, nous avançons la thèse que la Banque Centrale Européenne (BCE) devrait accroître son degré de transparence, notamment en rendant publiques les délibérations du Conseil des gouverneurs. Cela aurait pour conséquence de rendre sa politique monétaire plus lisible et donc plus efficace. Cela lui permettrait également d’augmenter sa légitimité démocratique, unique rempart contre les critiques répétées et souvent infondées dont elle fait l’objet.

Citer cet article

Giuseppe Diana « Transparence, responsabilité et légitimité de la Banque Centrale Européenne », Bulletin de l’Observatoire des Politiques Économiques en Europe, vol. 18, 11 - 13, Eté 2008.

Télécharger la citation

Droits et Permissions

Accès libre (open access) : Cet article est distribué selon les termes de la licence internationale Creative Commons Attribution 4.0.

Le financement du libre accès est assuré par le BETA – Bureau d’Économie Théorique et Appliquée.

Du / des même(s) auteur()s

D'autres articles qui pourraient vous intéresser



Partager