Regard rétrospectif et cliométrique sur une étape de la construction européenne – Les activités innovantes : 1981-2001

Claude Diebolt, CNRS et Université de Strasbourg (BETA)

L’objet de cet article est d’étudier les débordements géographiques de connaissance sur l’activité innovante et le processus de convergence des régions européennes de 1981 à 2001. Notre recherche révèle la présence d’effets spatiaux que nous intégrons successivement dans notre analyse de la convergence. L’estimation d’un modèle avec autocorrélation spatiale des erreurs montre que les effets de débordement géographique contribuent favorablement au processus de rattrapage des régions les moins performantes. Nous modélisons l’hétérogénéité spatiale par une spécification à deux régimes spatiaux, de type « centre-périphérie ». L’ensemble de ces résultats montrent que le processus de convergence globale masque des disparités au sein des régions européennes où, sur la période considérée, seules convergent les régions appartenant au centre de l’Europe.

Codes JEL : C21, N90, N94, O33, 052, R11.

Mots-clefs : Brevets, cliométrie, convergence, effets spatiaux, régions européennes, persistance.

Citer cet article

Claude Diebolt « Regard rétrospectif et cliométrique sur une étape de la construction européenne – Les activités innovantes : 1981-2001 », Bulletin de l’Observatoire des Politiques Économiques en Europe, vol. 46, 1, Eté 2022 : Spécial « 50 ans du BETA ».

Télécharger la citation

Droits et Permissions

Accès libre (open access) : Cet article est distribué selon les termes de la licence internationale Creative Commons Attribution 4.0.

Le financement du libre accès est assuré par le BETA – Bureau d’Économie Théorique et Appliquée.

Partager

, , , , , ,