Soixante ans de politique européenne de la formation professionnelle

Guy Tchibozo, LISEC UR 2310, Université de Strasbourg

Soixante ans après ses débuts, la politique européenne de la formation professionnelle (PEFP) présente un bilan certes convaincant (en termes de nombre d’initiatives et d’étendue du champ couvert), mais perfectible. Dans un contexte nécessitant d’équilibrer prérogatives des États membres, responsabilités de l’Union, et implication des sociétés civiles, la PEFP a su s’organiser de façon méthodique au service d’objectifs bien identifiés. Ses résultats peuvent être constatés en matière d’inclusivité, d’immersion professionnelle, de mobilité transnationale, de transparence et validation des qualifications, et d’assurance-qualité des formations. Des marges de progression existent cependant dans les domaines de la formation des encadrants et de l’orientation professionnelle.

Codes JEL : I28, M53, O52, Y80.

Mots-clés : apprentissage, cohésion sociale, éducation et formation tout au long de la vie, formation continue, mobilité transnationale, politique de formation, processus de Copenhague.

Citer cet article

Guy Tchibozo « Soixante ans de politique européenne de la formation professionnelle », Bulletin de l’Observatoire des Politiques Économiques en Europe, vol. 46, 1, Eté 2022 : Spécial « 50 ans du BETA ».

Télécharger la citation

Droits et Permissions

Accès libre : Cet article est distribué selon les termes de la licence internationale Creative Commons Attribution 4.0.

Le financement du libre accès est assuré par le BETA - Bureau d’Études Théoriques et appliquées

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Partager