Vers un changement de paradigme dans la conception par l’UE de ses relations économiques avec les pays tiers ?

Eric Rugraff, Université de Strasbourg (BETA)

Les institutions européennes, et notamment la Commission, ont été aveuglées pendant des décennies par les bienfaits de la mondialisation et les gains à attendre d’une division internationale poussée des processus de production. La pandémie et la guerre en Ukraine ont obligé l’UE à modifier son approche des relations économiques internationales et à adopter une nouvelle approche, celle de « l’autonomie stratégique ouverte ». L’ouverture internationale demeure la base de la politique économique extérieure de l’UE. Toutefois elle doit désormais être pensée et organisée stratégiquement pour limiter les risques de dépendance à l’égard de pays tiers et pour assurer la résilience des réseaux d’approvisionnement.

JEL : D22, F23, F51, F68, H77, L11, M21, O33, 052.

Mots clés : Commerce international, relations économiques internationales, réseau de valeur, autonomie stratégique, dépendance.

Citer cet article

Eric Rugraff « Vers un changement de paradigme dans la conception par l’UE de ses relations économiques avec les pays tiers ?  », Bulletin de l’Observatoire des Politiques Économiques en Europe, vol. 46, 1, Eté 2022 : Spécial « 50 ans du BETA ».

Télécharger la citation

Droits et Permissions

Accès libre (open access) : Cet article est distribué selon les termes de la licence internationale Creative Commons Attribution 4.0.

Le financement du libre accès est assuré par le BETA – Bureau d’Économie Théorique et Appliquée.

Partager